Investir son capital dans une SCPI de Santé avec Immobilier Max

Où faut-il investir ? Comment faut-il investir ? Ce sont les questions qui se posent le plus souvent quand on veut faire fructifier son argent. L’immobilier est le secteur qui attire le plus les investisseurs depuis ces dernières années. Mais le coût est assez élevé et n’est pas à la portée de tous.

De ce fait, de plus en plus d’épargnants se tournent vers les SCPI (Société Civile de Placement immobilier) aussi appelés « Pierre Papier ». Le principe de la pierre papier est d’investir dans l’immobilier par l’intermédiaire d’une société qui assure la gestion à votre place. Vous obtenez donc des parts (sur papier) de propriété en association avec d’autres investisseurs.

Le placement dans les SCPI est plus accessible, car le taux de l’acquisition est assez bas. La société effectue des investissements immobiliers et distribue ensuite les bénéfices, y compris le loyer, entre les investisseurs suivant les pourcentages des parts de chacun. Les dividendes sont distribués tous les trois mois.

Les SCPI diversifient de plus en plus leurs actifs tant du côté géographique que du côté sectoriel. Le secteur de la santé est celui que nous allons étudier.

Origine de la SCPI santé

Les SCPI santé ont été créées tout d’abord pour faire face aux besoins liés au vieillissement de la population. En effet, on constate que les EPHAD et les centres médicalisés ont une capacité limitée. Les établissements manquent pour recevoir les personnes âgées qui ont besoin de soins médicaux spécialisés dus aux différentes maladies dégénératives liées à leur âge. Ensuite, la croissance démographique est aussi une des raisons pour laquelle il a fallu créer un moyen de consolider le système de santé.

Pourquoi choisir la SCPI santé ?

L’apparition de la pandémie de Covid-19 au début de l’année 2020 a amené une reconsidération mondiale du système de santé. Elle a réveillé une grande prise de conscience au sein des gouvernements de chaque pays fortement touché. Effectivement, le nombre élevé de décès dus à la maladie témoigne du manque de moyen utilisé pour y faire face. Peu de personnes ont pu être prises en charge dans les hôpitaux qui ont vite été saturés. L’État français a annoncé en fin d’année 2020, par le biais du Premier ministre, qu’il consacrerait 6 milliards d’euros dans le secteur de la santé.

Quitte à investir, placer son argent dans les SCPI santé est un geste très responsable. En effet, quand vous investissez dans les SCPI santé, votre argent est utilisé pour construire des infrastructures concernant le secteur médical tel que des Hôpitaux, des EPHAD, des cliniques ou des laboratoires de recherche. Vous participez alors à une noble cause pour la société et dont vous pourrez profiter également.

Les SCPI santé vous permettent aussi de jouir d’un revenu régulier. Elle génère un rendement qui peut même atteindre les 5 % net.

Autre avantage des SCPI santé, c’est que la société gère tout. L’épargnant n’a donc aucun souci à se faire de ce côté. En plus, les actifs sont gérés par des professionnels expérimentés. Tout ce que vous avez à faire après avoir souscrit, c’est d’attendre le payement des dividendes.

Comment investir dans les SCPI santé ?

Comme mentionnés auparavant, le coût d’acquisition dans les SPCI santé est assez minime, autour d’une centaine d’euros seulement. La souscription au capital d’une SCPI peut se faire de quatre manières différentes :

  1. en cash,
  2. à crédit,
  3. en démembrement ou encore
  4. en assurance vie.

Le choix de la SCPI santé que l’on veut intégrer est aussi primordial. Il existe des plateformes digitales qui peuvent vous faciliter les choses.

La meilleure référence en la matière reste encore SCPI-Online qui propose une comparaison entre les différentes SCPI santé qui existe pour vous faciliter le choix. Elle offre également des conseils patrimoniaux gratuits. Elle facilite la souscription en proposant la souscription en ligne.

Les deux meilleures SCPI santé sélectionnée par la plateforme SCPI-online sont la SCPI PIERVAL SANTE et LA SCPI PRIMOVIE.

La SCPI PIERVAL SANTE diversifie ses investissements dans sept pays en Europe (France, Allemagne, Irlande, Royaume-Uni, Portugal, Espagne et Pays-Bas). Il compte une capitalisation autour de 1,4 milliard d’euros. Cette répartition géographique lui est très bénéfique, car elle lui permet d’obtenir les meilleures infrastructures de santé. Elle a à sa disposition plus de 128 immeubles à travers l’Europe.

La SCPI PRIMOVIE, quant à elle, exerce à la fois dans le domaine de la santé et aussi dans le domaine de l’éducation. Ces actifs sont diversifiés en immeuble à usage médical et en immeuble à usage éducatif. Elle investit dans quatre pays européens, à savoir la France, l’Allemagne, l’Italie et l’Espagne. La SCPI PRIMOVIE a une capitalisation d’environ 3,2 milliards d’euros.

Inconvénient du placement en SCPI santé

Peut-on vraiment parler d’inconvénients ?

Il faut savoir que tous les investissements que ce soit en bourse ou dans les SCPI contiennent un risque. Ce sont des investissements à long terme, car il s’agit d’investissement dans l’immobilier, même si vous n’êtes propriétaire. Il faut donc compter un minimum de huit ans de détention.

Comme tout investissement, le placement en SCPI santé comporte des risques. La possibilité de perte des dividendes et du capital n’est pas à exclure, car il dépend évidemment de la fluctuation du marché de l’immobilier.

Il est fortement recommandé de prendre conseil auprès d’un expert avant de se lancer dans un quelconque investissement.